3 étapes pour réaliser une vidéo de présentation comme un pro

Vous êtes dirigeant d’entreprise, blogueur professionnel et vous voulez une vidéo efficace et professionnelle réalisée par vous même? Faites un planning avant et après le projet de votre vidéo.

Quelque soit le projet, simple ou plus compliqué, une vidéo réussie doit passer par 3 étapes :

1. Pré-production

Cette étape peut paraitre moins intéressante (ou moins excitante) pour vous, mais le succès de votre vidéo dépend de cette préparation !

Plusieurs tâches à accomplir afin de commencer le tournage:

Vous devrez trouver l’idée principale, l’endroit de tournage et l’équipement à utiliser. Concrètement, si vous voulez faire une vidéo de présentation de 2 minutes sur vous, par exemple, effectuez les tâches suivants:


Écrire et finaliser les textes . Chronométrez le texte, en lisant votre texte en débit normal. Si le texte est plus long que 2 minutes, coupez les mots les moins importants. N’oubliez pas que vous faites une présentation visuelle, pas un long discours.

Pour votre première vidéo, ne soyez pas trop ambitieux. Choisissez un sujet que vous maitrisez bien et qui n’est trop long à expliquer en 2 minutes.

Préparer la caméra. Que vous utilisiez un appareil vidéo à 200 euros ou à 2000 euros, il doit avoir une qualité audio acceptable voire excellente. L’utilisation d’une webcam ou d’un téléphone portable n’est pas recommandé. Si vous utilisez la vidéo pour votre site web ou Youtube, pensez d’abord à la qualité audio. La qualité finale de votre vidéo n’est peut être pas celle de TF1 HD, mais si votre audience n’entend pas bien votre voix (pas claire, trop d’écho ou de bruit), elle risque de zapper!  Trouver aussi un trépied très stable. L’utilisation d’un pied est obligatoire (surtout si vous tournez tout seul !). Une caméra avec un écran– moniteur pivotant est aussi conseillé pour régler le cadrage . N’essayez pas de mettre la caméra sur une table ou un autre objet, vous risquez de perdre du temps pendant le tournage.

Si vous voulez faire le montage de votre vidéo tout seul, pensez aussi à installer un logiciel de montage simple, très facile à utiliser. En tant que débutant, ne perdez pas de temps avec la post-production (Vous avez déjà beaucoup de trucs à faire, non ?).

 

Décider de l’endroit pour le tournage: intérieur ou extérieur ?
Si vous choisissez à l’extérieur, pensez au bruit autour de vous (vent, véhicules, avion…).
Même si vous êtes équipé d’une caméra pro, la qualité audio n’est pas à négliger.
Utilisez un micro externe ou un micro cravate branché sur l’appareil, ou sinon ne soyez pas trop loin du micro intégré à la caméra. Testez la qualité du son et écoutez le: si vous entendez bien votre voix, claire sans trop de bruit parasite, le premier problème est résolu !

Micro cravate

Micro externe sur une caméra

L’avantage de tourner à l’extérieur c’est la lumière: en général, vous n’avez pas besoin d’éclairage artificiel. S’il ne fait pas beau et qu’il n’y a pas assez de lumière sur vous, utilisez un réflecteur.  Un carton 30×30 cm recouvert avec du papier d’aluminium froissé , ou un tableau blanc peut remplacer un réflecteur pro. En tenant compte du fait que la caméra se trouve face à vous, le réflecteur devra être situé de sorte que vous formiez un angle de 45° avec ce réflecteur (le soleil devra se refléter dedans). Il devra viser votre visage. Essayez plusieurs fois, et choisissez la meilleure qualité d’image: pas trop sombre mais pas trop brillant non plus !

Si vous choisissez le tournage à l’intérieur, pensez à la lumière, et ne négligez pas la qualité audio. Si votre voix fait trop d’écho (on le constate souvent dans une vidéo amateur), ne soyez pas trop loin du micro ou utilisez un micro externe ou un micro cravate.
L’éclairage joue un rôle très important, surtout si la pièce n’est pas assez éclairée. Ajoutez une lampe de bureau avec une tête flexible qui vise votre visage en formant un angle de 45° (même principe que pour le tournage en extérieur avec réflecteur). Si la lumière de la lampe est trop forte (ce qui donne aussi un effet amateur), couvrez-la avec du papier sulfurisé qui rend la lumière plus douce et naturelle (mais attention avec la chaleur de la lampe, ne collez pas le papier sur l’ampoule !). Cette lampe sert de lumière principale. Lisez la suite sur l’éclairage.

Créer le style de votre vidéo: formel, moins formel, détendu…
Ça c’est une question de goût mais aussi du but de votre vidéo. Regardez et comparez les vidéos de présentation pro à la télé ou sur Internet ou sur Youtube. Choisissez un style qui correspond le mieux à votre personnalité. Habillez-vous avec des vêtements qui conviennent au style de votre vidéo, mais évitez les motifs à rayures fines, parce qu’ils donnent un effet oscillant sur l’écran.

Répéter plusieurs fois devant le miroir. Si vous ne voulez pas improviser les textes que vous avez écrit auparavant, écrivez- les sur papier et mettez-les à côté de l’objectif de la caméra. Les textes ne doivent pas dépasser 1 page de papier A4. Pourquoi ? Si la page est trop large ou trop longue, on voit que vous êtes en train de lire les textes !

Une autre solution plus efficace, utilisez un prompteur. Mais bien sur je ne vous recommande pas d’acheter un véritable prompteur pro! Si vous avez un Smartphone avec un écran d’au moins 3 pouces ex Iphone ou Android, vous pouvez télécharger un petit logiciel qui peut transformer votre téléphone portable en prompteur! Cela est expliqué ici (pour Iphone) et ici (pour Android).

Mais n’oubliez pas de trouver un moyen pour mettre votre téléphone à coté de l’objectif de la caméra.

Dans tout les cas, Répétez et répétez jusqu’à ce que le résultat soit satisfaisant pour vous. Ce proverbe est tout à fait vrai: C’est en forgeant qu’on devient forgeron.

 

2. Le tournage (production)

Bravo! Vous avez bien préparé l’étape précédente, et maintenant vous avez déjà fait 60% de votre projet vidéo !
Sachez que pour les côtés techniques, le tournage de votre vidéo va prendre 1 à 2 heures (pour un film de 2 minutes !)

Chaque forme de communication a son langage et ses règles de base. La vidéo, même la plus simple a aussi ses règles: la composition, le cadrage et l’éclairage. Les règles suivantes ne sont pas absolues, mais cela vous donne un aperçu des différents degrés d’efficacité visuelle.

 

Composition

Il y a une théorie de base dans la composition vidéo ou photo : la règle des tiers. En général, on divise une image en trois parties: 3 parties horizontales + 3 parties verticales.

Avec les grilles virtuelles (ou intégrées à votre caméra), vous pouvez identifier 4 endroits où vous pouvez placer le point d’intérêt de votre image. Pourquoi? Parce que les yeux regardent plus naturellement sur ces points que sur le centre de l’image.

Cliquer pour agrandir

Cliquer pour agrandir

 

Cadrage

Le cadrage en vidéo est basé sur le même principe que celui de la photo. L’objectif de ces cadrages pour la vidéo est de faire varier les plans des images et ainsi donner du rythme (mais n’abusez pas trop!) :

 

Plan d’ensemble  &  Plan moyen

Gros plan  &    Très gros plan

 

Les yeux sont très importants dans la communication visuelle. Dirigez la caméra vers les yeux à peu près aux trois quarts de la hauteur à partir du bas de l’écran.


Éclairage

Comme je l’ai expliqué dans la paragraphe précédent, le tournage à l’intérieur pose souvent un problème d’éclairage.
Si vous n’utilisez que la lumière naturelle dans votre pièce ou salon,  souvent elle crée des ombres indésirables. Utilisez 1 ou 2  lampes d’appoint pour éliminer les ombres et éclairer votre visage.

Mais si voulez vraiment un résultat optimal comme un pro, utilisez un éclairage en 3 points.

Pour cela, vous avez besoin de 3 lampes assez puissantes avec des têtes flexibles (ex des lampes de bureau):
Point 1: Une lampe qui est positionné à environ 45° à gauche ou à droite de votre visage (c’est la lumière principale) ,
Point 2: Une deuxième lampe, moins puissante, à l’opposé du Point 1 (toujours à 45°),
Point 3: La troisième derrière vous (pour la tête et les épaules, ce qui donne aussi un effet de halo sur les cheveux).

Vous pouvez remplacer la lumière principale (point 1) avec la lumière naturelle. Positionnez-vous à coté d’une fenêtre (voir le dessin)

 


L’éclairage 3 points ne fonctionne pas souvent au premier coup! Faites des essais. Réglez les lampes (position, distance) en regardant l’écran-moniteur de la caméra pour trouver le meilleur résultat.
Une astuce: quand votre réglage est au point, il ne doit pas y avoir d’ombres sur le visage, la lumière et la couleur doivent paraître « naturelles »; à partir de là vous pouvez commencer à filmer.

 

Lisez la suite ici. je vous expliquerai comment vous pouvez monter votre vidéo facilement.