3 étapes pour réaliser une vidéo de présentation comme un pro (partie 2)

Après la pré-production et le tournage, voici la dernière étape pour réaliser une vidéo de présentation.

 

3. Post Production (Derushage, montage et exportation)

La post-production est la dernière étape qui exige un peu de créativité. C’est un terme générique pour « finaliser » votre projet: montage de la vidéo, ajout de la musique si nécessaire, exportation sur DVD ou création d’un fichier adapté à un site web, Youtube, Dailymotion…

Ce dont vous avez besoin pour le montage: votre caméra, l’ordinateur, le logiciel de montage installé.

Si vous êtes sur Mac, utilisez iMovie qui est déjà pré-installé. iMovie est suffisant pour débuter en montage vidéo.

Si vous utilisez un PC, vous pouvez monter avec le logiciel pré-installé Windows Movie Maker. C’est un logiciel basique et très limité au niveau performance (il n’ y a pas de réglage audio et il n’accepte pas tout les fichiers vidéo…). Je vous conseille d’utiliser un logiciel plus performant, relativement facile d’utilisation et pas trop cher par exemple  Sony Vegas Movie Studio (à partir de 25 euros) ou Corel Video Studio (à partir de 50 euros).

 

Les avantages de ces logiciels:  ils sont beaucoup moins onéreux que des logiciels pro (ex Final Cut ou Adobe Première), l’interface est facile et ils supportent les fichiers en HD ainsi que les nouveaux formats comme AVCHD et la compression MPEG4 (si vous ne connaissez pas du tout ça, lisez attentivement le manuel de votre caméra avant d’acheter le logiciel!).

 

Pour monter la vidéo, vous devez travailler en 3 étapes:

1.Dérushage. Le Dérushage est une étape qui permet de sélectionner les éléments qui seront utilisés lors du montage.

Regardez la vidéo que vous avez enregistrée (de préférence sur la télé ou en dernier lieu sur le moniteur de votre caméra). Notez le timing des meilleurs  images que vous voulez utiliser avant de les transférer. Cela vous permet d’évaluer votre « performance » devant la caméra et aussi d’économiser du temps pendant le montage. Ensuite, branchez votre caméra (ou la carte mémoire) sur l’ordinateur et transférez la vidéo sur le disque dur.

Notez le timing (time code) de vos meilleures images

 

2.Montage. Je ne vous explique pas comment monter la vidéo techniquement. Pour cela vous pouvez consulter, sur le site du fabricant, le mode d’emploi du logiciel que vous avez installé. Si vous n’y connaissez rien en logiciel de montage et que vous l’utilisez pour la première fois, l’interface et ses boutons font peur! Ne vous inquiétez pas, c’est normal.

Entraînez vous d’abord avec les petits clips vidéos et audios qui sont souvent fournis avec le logiciel. Créez un petit film d’une minute à partir de ces clips.

Croyez-moi, quand vous vous serez familiarisé avec les boutons et l’interface, au bout d’une heure vous serez prêt à monter votre première vidéo. Prenez du temps quand vous coupez pour choisir les images. Si votre vidéo doit faire 2 minutes, respectez la durée: coupez toutes les paroles les moins intéressantes ou importantes.

Entraînez vous avec les petits clips vidéos fournis avec le logiciel. Au bout d’une heure vous serez prêt à monter votre première vidéo (image: interface de Corel Video Studio)

 

Maintenant, je vous donne plusieurs conseils de base au niveau de l’esthétique  qui sont très proches du niveau « pro »:

 

N’abusez jamais des effets de transition fournis avec le logiciel !

Évitez l’utilisation de transitions avec effet de type « étoile », « cœur » par exemple (sauf si votre style de vidéo doit être décalé ou drôle). Cela donne une image bon marché et amateur.

Pour les transitions, utilisez en priorité le « fondu en noir (ou blanc) ».

N’abusez jamais des titrages (encore) fournis avec le logiciel !

Évitez une police de caractère fantaisiste ou bizarre. Évitez aussi tous les textes en couleur sauf le noir et blanc pour faire les titres ( par exemple incrustation de votre nom, explications appuyant les propos…).

Choisissez les paroles les plus intéressantes, coupez les autres!

En général, on n’aime pas regarder une vidéo de 2-3 minutes avec beaucoup de paroles. Coupez votre vidéo en plusieurs chapitres ou épisodes si vos messages durent plus de 2 minutes. Utilisez des textes à afficher sur l’écran, qui montrent les messages les plus importants, cela peut aider aussi à capturer l’attention de vos spectateurs.

Variez les plans d’images: Plan d’ensemble, plan moyen, insertion (photos, vidéo de produit etc…). Cela donne un rythme très dynamique.

Choisissez les images avec la meilleure qualité audio en priorité. Si vous faites une erreur pendant le tournage mais que la qualité audio est bonne, vous pouvez couvrir ces images « indésirables » avec des textes ou des photos.

Créez une introduction vidéo qui respecte votre charte graphique ou qui a une couleur adaptée à votre activité. Avec un peu de créativité, vous pouvez utiliser votre logo et un morceau de musique d’ambiance ou un« jingle » de 10 secondes. N’utilisez pas n’importe quel morceau (attention au droit d’auteur!). Sur le logiciel, souvent sont fournis des morceaux musicaux gratuits. Vous pouvez aussi acheter un morceau sur internet par exemple sur Jamendo avec un prix relativement bas (à partir de 19 euros).

Mais si vous avez un(e) ami(e) musicien, c’est le moment de lui demander de créer un « jingle » pour vous!

Evitez une transition fantaisiste entre deux images. Utilisez en priorité le « fondu en noir (ou blanc) ».

 

Évitez une police de caractère “bizarre”. Évitez aussi tous les textes en couleur sauf le noir et blanc pour faire les titres

 

3-Exportation. C’est souvent une étape un peu compliquée pour un débutant. Quel format? Quelle taille de fichier ? Heureusement, les logiciels récents peuvent vous aider. Il suffit de choisir le bouton «choisir un fichier vidéo» sur l’interface du logiciel, et puis de sélectionner la compression MPEG4 1280 x 720, 25 ips si vous voulez le mettre sur Youtube en qualité «HD» ou choisissez MPEG4 pour de la qualité standard 640 x 480, 25 ips.

Sur ces logiciels il y a souvent un bouton de transfert automatique “Youtube”, donc ce sera beaucoup plus facile à choisir!

En principe, choisissez un format de fichier pas trop petit, sinon votre vidéo s’affichera en mauvaise qualité…mais pas trop grand non plus (cela peut ralentir la lecture).

 

Certains logiciels de montage sont capable de convertir le fichier vidéo pour Youtube (ici Corel Video Studio)

 

Votre projet est maintenant terminé!  Si vous êtes un vrai débutant, comme dans tous les domaines, peut être que le résultat final ne sera pas comparable avec celui des pros. Mais, le plus important c’est vous qui l’ayez fait! Dès que vous serez habitué à être devant la caméra ou à l’aise avec le montage, vous améliorerez la qualité de votre vidéo.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans la rubrique commentaire, ou alors envoyez-moi un email en cliquant ici.