Comment réussir un dépliant avec un texte vendeur

Un dépliant ou une plaquette commerciale sont parmi les supports marketing les plus utilisés. Même si aujourd’hui on utilise de plus en plus les supports numériques ou en ligne, un dépliant présente deux avantages:

  • Un coût de production raisonnable
  • Une distribution facile et efficace si elle est bien ciblée

Le problème c’est que l’on reçoit chaque jour beaucoup de dépliants, de plaquettes publicitaires ou de brochures. La plupart du temps, ces documents partent tout de suite à la poubelle, pourquoi?

  • La diffusion n’est pas ciblée
  • Le support marketing est mal fait, notamment au niveau de son contenu

Ci-dessous les conseils de BrightSight Studio pour créer un dépliant ou une brochure efficace en évitant certaines erreurs.

 1. Textes/contenus

Avant de créer votre dépliant (ou n’importe quel autre support marketing), pensez d’abord au contenu :

  • A qui adressez vous ce support ? client potentiel, fournisseur, grand public?
  • Dans quel contexte ? salon, promotion courte terme ?

➨ En règle général utilisez un langage simple. N’utilisez pas de termes techniques, sauf si la brochure ou le dépliant est créé pour une cible précise (expert, ingénieur etc…). Si vous êtes incapable d’écrire seul les textes, demander l’aide d’un professionnel (“copywriter”, agence etc…) c’est le moyen le plus sûr d’avoir un texte efficace.

Utiliser un titre principal (headline) qui intrigue la cible

Beaucoup trop de dépliants ou de brochures présentent sur la première page une photo du produit ou un logo voire pire comme par exemple le nom du produit ou de la marque avec une phrase qui n’intéresse personne ( par exemple “nous sommes là pour vous”).

➨Profitez de la première page pour évoquer un besoin ou rassurer votre cible.

Par exemple: “Désormais vous avez des certitudes pour financer les études de votre enfant” ce titre sera illustré par une photo d’un adolescent avec ses parents.

Un autre exemple vise à poser une question qui va prendre en compte le problème de votre cible.

Par exemple: “Pendant vos vacances, avez-vous pensé à la sécurité de votre maison ?” avec une photo d’un couple très surpris devant la porte de leur domicile qui est fracturée.

Mettez en avant les bénéfices de votre produits/services

Nous recherchons toujours des avantages dans un produit (“quel intérêt pour moi?”, “pourquoi j’achète ce produit ?”).

➨Soulignez le, mettez-le en gras. Vous devez aussi expliquer brièvement pourquoi. Par exemple “Ce stylo plume utilise une encre qui sèche en 0,5 seconde” (bénéfice). “Grâce à notre dernière technologie XYZ et après 3 ans de recherche…” (argument).

Oui c’est aussi simple que ça, mais en réalité beaucoup de brochures (notamment celles rédigées par l’entrepreneur lui même) ne parlent que du produit sans indiquer explicitement ses bénéfices réels.

Mettez en avant les bénéfices de votre produits/services

Mettez en avant les bénéfices de votre produits/services

 

Utiliser les sous-titres (subhead)

En général, les gens lisent un dépliant en mode “scanner” avant de se décider à le garder ou à le jeter.

Les gens ne parcourent pas tout de suite les contenus, ils regardent d’abord les titres et les sous-titres.

➨C’est pour cela, qu’après le titre principal (headline), les sous-titres sont très importants. Utilisez-les toujours pour chaque paragraphe.

Pensez bien à chaque phrase des sous-titres. Elle doit donner une envie de continuer de lire la suite du dépliant.

 

Utiliser les sous-titres (subhead)

Utiliser les sous-titres (subhead)

 

2. Images

Une belle image qui intrigue votre cible est souvent un des aspect qui attire toute de suite l’attention.

 

Sélectionner bien l’image et la photo

Une image ou une photo c’est TRÈS important pour votre support. Si vous n’avez qu’une image ou une photo de mauvaise qualité, ne l’utilisez pas. Si une photo est là juste pour “décorer” une page, vous faites une erreur. Une photo de mauvaise qualité peut ruiner l’aspect de votre support parce que votre cible vous jugeront rapidement à travers cette image.

➨Si vous n’avez pas le choix, privilégiez plutôt la qualité des textes ou un gros titre avec des couleurs et une mise en page créative.

Une image doit bien correspondre avec le contexte de chaque page. La photo est peut être une représentation réelle ou une une image symbolique.

Par exemple une photo d’un couple de retraités pour un produit d’assurances (contextuel), ou un homme ou une femme en costume qui court, pour illustrer un produit technologique (symbolique).

 

Pour le secteur de service, évitez l’utilisation des photos de banque d’images qui sont souvent trop génériques

Pour le secteur de service, évitez l’utilisation des photos de banque d’images qui sont souvent trop génériques

 

Pour le secteur de service, évitez l’utilisation des photos de banque d’images qui sont souvent trop génériques:

Par exemple un groupe d’hommes et de femmes en costumes (ils sont tous beaux et belles et très souriants). Ce genre d’image est déjà utilisé partout et devient lassant.

➨Une photo de vous et de votre équipe sera beaucoup plus convaincante.

Un professionnel pourra toujours vous aider à sélectionner une photo issue d’une banque d’images mais ce qui est mieux et si vous avez un budget, faites appel à un photographe professionnel qui comprendra réellement votre besoin.

Si vous fabriquez un produit réel (un bijoux, stylo, chaussure…), utilisez des photos réelles prises par un photographe professionnel, qui seront réalisées sans défaut. L’avantage avec des photos de qualité, c’est que vous pouvez les réutiliser pour d’autres supports comme par exemple votre site web en qualité haute définition.

Certains produits, vendus en restauration rapide comme la pizza ou le sushi par exemple permettent l’utilisation d’une banque d’images.

➨Mais faites attention, ces photos doivent être très proches avec le produit que vous vendez. Ne trompez pas vos clients !

 

3. Mise en page

Excepté pour un dépliant qui contient une liste (par exemple liste de choix, de prix, de produits etc…), ne remplissez pas votre support avec trop d’informations et de textes.

➨Un design aéré et une police de caractères lisible sont les bases d’un support marketing réussi. Favorisez plutôt un fond clair avec une typographie en noir de 10 points.

N’oubliez pas qu’une brochure ou un dépliant n’est qu’un résumé de votre offre. C’est pour cela, qu’il vaut mieux inviter par exemple vos lecteurs à visiter votre site web qui contient plus d’informations.

 

Le bon format

Un “flyer” (2 pages recto verso) est très économique mais aussi très efficace pour promouvoir rapidement un nouveau produit, un service ou un évènement.

Priviligiez plutôt un dépliant de 4 à 6 pages maximum si vous voulez promouvoir vos produits ET votre entreprise.

➨Choisissez un format facile à ranger dans une poche de veste, par exemple un format 15 cm x 10 cm (plié) de 4 – 6 pages.

 

La première page qui intrigue et la dernière page qui invite

La couverture, c’est primordiale!

Oubliez à jamais vos photos amateurs, ou celles qui détruiraient l’aspect de votre dépliant.

➨Comme expliqué auparavant, ne mettez en couverture qu’une photo ou une image de qualité qui corresponde bien avec votre message principal. C’est UNE priorité.

La couverture, c’est primordiale

La couverture, c’est primordiale

 

Les contenus

Ils seront mis d’après le degré d’importance de vos messages. Le plus crucial et le plus avantageux pour vos clients sera mis en avant et facilement repéré en quelques secondes.

➨Par exemple encadrer cette phrase ou appliquer une couleur différente.

Dès le début de la création de votre dépliant ou plaquette, pensez à “instruire” votre lecteur. N’oubliez pas, il ne connaît ni votre produit, ni votre service. Utilisez si possible des schémas ou des dessins qui vont l’éclairer sur votre produit ou service.

 

La dernière page n’est pas la moins importante. Souvent le lecteur découvre votre plaquette ou brochure avec cette face là!

Le texte sur cette page doit être différent de celui du contenu intérieur. Il ne doit pas être la continuité de la page précédente.

➨Sur cette partie, donnez plutôt des informations sur votre entreprise et comment vous contacter. N’oubliez pas également de mettre une phrase qui invite votre lecteur à réagir.

Par exemple invitez-le à visiter votre site web, votre boutique, votre stand etc…

Mieux encore, profitez de cet espace pour insérer une promotion ou donner une réduction sur votre service ou produit.

 

Souvent on dit que “les règles sont faites pour être transgressées”.

Ce petit guide n’est qu’une base pour vous aider à la création de votre support marketing.

Vous pouvez consulter un expert ou un graphiste pour une réalisation de dépliant, plaquette ou brochure plus originale, plus efficace et plus vendeur.