Un logo est important pour se différencier des autres. Mais comment choisir le type de logo le plus « marquant » pour votre activité ?

Tout cela dépend de votre cible et de la perception que vous voulez projeter à votre public. Il y a pas mal d’entrepreneurs ou artisans qui ne connaissent pas encore le (bon) logo pour leur entreprise. Pourquoi ? Parce qu’ils pensent que la création d’un bon logo est une dépense qui ne rapporte pas vraiment à leur business. Ça veut donc dire pour eux que ce n’est pas une priorité.

Si vous pensez comme ça, vous avez tort.

Un bon logo (qui est comme une partie de votre marque) représente l’image de votre entreprise. Mais comment créer un « bon » logo ?

 

Aujourd’hui créer une marque avec un bon logo n’est plus réservé aux grandes entreprises. Demander à un spécialiste ou un professionnel de créer votre logo est fortement recommandé. Il peut vous aider à concevoir un logo qui colle à votre besoin, mais surtout un logo qui donne une excellente image de votre société ou de votre produit.

« Je peux créer mon logo «

Si vous avez de talent, pourquoi pas! Si vous pensez que vous êtes capable de créer votre logo tout seul, il y a 2 choses à éviter :

 1. Réaliser un logo qui donne une impression de « bricolage »

Comme je le dis souvent dans mes articles, « don’t judge a book by its cover* » (Ne jugez pas un livre par sa couverture). Mais en réalité on juge souvent les autres par leur apparence. Si vous avez déjà un bon produit ou service, pourquoi devriez-vous donner une image amateur avec votre logo d’entreprise ?   Projetez une image professionnelle dès le début !

 

2. Concevoir un logo qui donne impression différente de celle que vous voulez donner

Faites attention avec la forme qui peut donner une interprétation très éloignée de votre activité,ou pire, dessiner un logo qui crée une image  bizarre ou “douteuse”.

 

 

Type de logo

Vous avez des dizaines voire des centaines de possibilités (formes,couleurs…) pour votre logo. On peut choisir un type de logo qui vous convient bien, mais le plus important est qu’il corresponde à bien représenter votre entreprise et son activité.

Vous pouvez vous inspirer des grandes entreprises. Les logos des grandes entreprises connues sont « testés et approuvés » par le grand public ou par des panels ciblés. Cela sous entend que les logos doivent être facilement identifiables et s’adapter avec le temps.

 

1. Le “Wordmark” (mot-symbole)

Un Wordmark c’est un nom de société qui est utilisé comme un logo avec son propre style (caractère de police, couleur….).

Par exemple : Coca-Cola, Free, Google, Facebook, L’Oréal, Moulinex, Toshiba, Sony etc.

 

L’avantage de ce genre de logo est qu’il est très facile à reconnaître. Cela veut dire que l’association entre le logo et le nom de la marque (ou de la société) est directe.

Le problème avec le mot-symbole c’est qu’il peut être trop générique si vous n’utilisez pas une certaine technique de design (couleur, cible de votre public principal…). Si la stratégie de la marque ne marche pas (ou que vous n’en faites pas du tout), ce logo ne sera pas vraiment « imprimé » dans la mémoire des gens. Votre logo serait un peu comme un nom sur le panneau de n’importe quelle boutique du quartier.

Utiliser le Wordmark si :

  • Le nom de votre entreprise est le plus important dans la communication de votre marque
  • Le nom de votre entreprise est distinct  et n’est pas un mot connu ou déjà utilisé par d’autres

 

2. Le “Lettermark” (lettre-symbole)

C’est presque la même chose que le  Wordmark, mais le Lettermark utilise les initiales ou l’abréviation du nom de la société. 

Exemple: SNCF, IBM, HP, CNN etc

Choisissez le Lettermark si:

  • Le nom de votre société est assez long. D’un point de vue esthétique et pratique c’est mieux de choisir ce style pour faire un logo (Imaginez si IBM avait utilisé son nom complet pour son logo: International Business Machine Corporation!)
  • Les initiales sont plus attirantes visuellement, plus mémorisables et plus faciles à prononcer que le nom complet (les cas de BMW par exemple)
  • Vous avez le temps et les moyens financiers pour communiquer sur votre marque à votre cible ou au public. C’est pour cette raison que ce type de logo est plutôt recommandé pour les moyennes ou  grandes entreprises

Le monogramme est une partie du Lettermark, mais une société l’utilise plutôt pour “estampiller”son produit, pour marquer une certaine qualité ou le prestige. On le trouve souvent sur le produit luxe. Exemple: Louis Vuitton, Chanel…

 

 

 

 

3. Le “Wordmark” + icône

C’est le type de logo le plus utilisé parce qu’il donne un effet « mnémotechnique » plus fort, et parce que le nom de votre société est accentué par une icône ou un symbole qui véhicule le  message voulu.

Le Wordmark + icone est bien adapté pour les petites entreprises, parce qu’il transmet un message plus facile à votre cible, notamment si l’icone représente votre produit ou ce que vous faites.

Voici quelques exemples de noms de sociétés (ou de marques) avec leur icône qui accentue leur produit ou leur caractère :  Evian, Demeco (société de déménagement), Aigle, Ferrari

 

 

  

Mais parfois ce type de logo utilise une image assez abstraite ou un symbole particulier. Par exemple Logitech (produit informatique), Yamaha (Engins mécaniques, motos, instruments de musique).

 

 

4. Symbole ou icône

Vous connaissez peut être une marque à travers son symbole sans en connaître le nom. Par exemple: Le logo d’Apple, de McDonald, de Motorola, de Windows, de Nike etc.

 

L’avantage d’un symbole ou d’une icône est qu’il est très facile à reconnaître…mais si la marque est déjà connue. Avoir un symbole connu est un travail marketing difficile. Cela demande un contact intensif avec son public. Si vous venez de démarrer votre activité, ce n’est pas le type de logo qui est recommandé.

 

Conclusion:

Quelque soit votre choix de style pour votre logo, le plus important c’est que vous devez éviter de donner une impression de bricolage. Pour une jeune société il est recommandé d’utiliser un logo de type  Wordmark plus une icône. Cette image n’est pas forcement représentative votre produit, elle peut être aussi une image abstraite. Eviter une icône qui donne une impression “bizarre, douteuse…”.

Si vous n’y arrivez pas, plutôt que de créer un logo médiocre, faites appel à un professionnel.